Réussir son projet, trouver sa formation, développer son business, vivre de sa passion

Une de vos premières préoccupations va consister à trouve un banquier et un ou des financements pour votre principal outil de travail, votre / vos véhicules.
Il existe 3 types de financements :
Il reste aussi la solution de fiancer un véhicule d'occasion avec ses fonds propres, mais cette option ne présente pas forcément que des avantages.

Quels sont les avantages du prêt professionnel ?


Le principal avantage du crédit bancaire est qu’il est celui qui met à la disposition des entreprises, les plus grands volumes de fonds en comparaison avec les autres types de financement.


En outre, c’est avec ce type financement que les entreprises peuvent espérer obtenir les montants les plus importants de concours.

Ainsi il permet de financer une multitude de besoins tels :


La trésorerie.

Les investissements matériels.

L’immobilier d’entreprise.

Le rachat de fonds de commerce, de clientèle, de patientèle ou encore de parts sociales.

La reprise d’entreprise.


Enfin, lorsqu’un entrepreneur a recours au crédit bancaire, il conserve le pouvoir de décision au sein de son entreprise. Il peut éventuellement perdre l’abusus de certains biens qu’ils ont été constitués en garantie, mais il conserve l’effectivité du contrôle de son affaire.


Quels sont les inconvénient du crédit aux entreprises ?


Cependant, le crédit bancaire est très décrié par les entrepreneurs parce que c’est le type de financement qui présente les conditions d’octroi les plus dures.


En outre, il n’existe presque pas de souplesse dans les conditions qui sont proposées aux entreprises. La banque demandera systématiquement de l’apport et prendra une caution personnelle ou une garantie sur les biens propres des associés.


L’accès au crédit bancaire est vraiment difficile pour les entreprises jeunes ainsi que les entreprises innovantes. Les banques préfèrent sécuriser leurs investissements en optant pour des entreprises connues qui interviennent dans des secteurs économiques pour lesquels les banques ont une maitrise des principaux risques financiers et risques d’exploitation.